Deuxième mois en R

Dernières courgettes, derniers concombres. Pommes – l’an prochain, on en fera du jus, promis! -, haricots verts, jaunes, à rames – les semis tardifs ont eu le temps d’arriver à maturité -, bettes. Avec l’apothéose des framboises.

J’ai la chance d’héberger une espèce de framboisier remontant, dont les fruits en juin n’ont pas de saveur particulière, mais qui dès septembre ne s’arrête plus de produire jusqu’à ce qu’il gèle ou qu’il n’y ait décidément plus assez de soleil. Saveurs parfumées qui s’écrasent entre les doigts, à avaler dès cueillies pour les voler à l’humidité de fond*.

C’est l’automne goulu.

* Il pleut beaucoup ce mois, et quand il y a soleil, il fait très chaud. Comme un régime de mousson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *